« Ma vie a été pleine de terribles malheurs dont la plupart ne se sont jamais produits. »

Michel de Montaigne

NOTE DE LECTURE : Lorsque l’on rencontre un malheur, que rencontrons-nous si ce n’est une remise en question de ce qui était ou de ce que l’on pensait qui serait ? Ce qui fait souffrir, dans le malheur, n’est-ce pas la perte d’un acquis ou les conséquences que l’on voit à plus ou moins court terme ? On est au passé et l’on regrette. On est à l’avenir et l’on craint pour la suite.

Se pourrait-il que le malheur ne résulte que des projections que l’on se fait au sujet de ce qui arrive ? Si l’on parvenait à s’en tenir à maintenant, à être attentif de ne pas suivre les pensées qui s’imposent et se pensent en nous toutes seules, le malheur serait-il aussi terrible ? Serait-il encore là ?  Lire plus…

BLOG – DERNIERS ARTICLES MIS EN LIGNE