Tous nous savons bien que, dans nos relations humaines, amour et amitié n’atteignent leur profondeur que lorsque nous pouvons demeurer en silence avec l’autre.

Tant que l’on a besoin de parler pour garder le contact, on peut présumer à coup sûr, et avec tristesse, que la relation est encore superficielle ; aussi, si nous voulons prier Dieu, devons-nous apprendre avant tout à nous sentir bien, dans le silence, auprès de lui.

C’est là chose plus aisée qu’on ne le penserait d’abord ; il y faut un peu de temps, de la confiance et le courage de s’y mettre.

Mgr Antoine Bloom (1914-2003)

médecin, résistant, puis métropolite de l’Église orthodoxe russe.

Note de lecture : sous ce lien quelques réflexions sur le même sujet.

 

BLOG – DERNIERS ARTICLES MIS EN LIGNE