Voici le troisième exercice d’une série de trois.

Bien plus d’exercices sont exposés et pratiqués lors des formations, mais il me semble important de partager ici ces trois exercices-là.

 

 

L’ALPHA ET L’OMÉGA

J’essaie de vivre ce que réveille en moi l’affirmation « Aujourd’hui est mon premier jour ».

Cette affirmation a une certaine saveur. Elle n’est ni positive, ni négative, ou alors peut-être est-elle les deux à la fois.

Puis, après l’avoir bien goûtée, je passe à l’affirmation « Aujourd’hui est mon dernier jour ». Cette seconde affirmation possède une autre saveur. Si j’y prête attention, je remarque qu’elle non plus n’est ni négative ni positive. Elle a simplement un autre goût que la première affirmation.

Je fais quelques allers-retours entre ces deux affirmations pour bien différencier leur qualité, puis je prends le temps de me souvenir des deux en même temps.

Je ne balance pas de l’une à l’autre. Ça doit être en même temps, car l’éternité n’est pas chronologique et le premier jour commence tandis que le dernier s’achève.

Je remarque que l’expérience permise par cet exercice, est paisible et joyeuse. Elle est simple et grandiose. Elle est confiante. Elle est ouverte à la vie.

Encore une chose essentielle est à dire : je vous invite à ne pas faire cet exercice pour obtenir un résultat, mais pour qu’il soit fait. Si vous chercher un résultat, vous vous projetez loin du présent, alors qu’il s’agit d’être présent à ce qui se passe. C’est de le faire qui est important, tout en renonçant à un bénéfice, qui viendra d’autant mieux qu’on y renonce.