L’originalité de la démarche Saluto est de donner les moyens de percevoir l’origine des difficultés rencontrées, non dans des causes passées à résoudre, mais dans la nécessité de faire advenir des ressources permettant de jouer librement avec ce qui se présente. Caractériser, identifier ces ressources fondamentales encore à venir et permettre d’exercer à les rendre présentes, est au centre de son expertise.

L’avenir, tu n’as point à le prévoir, mais à le rendre possible.

Cette phrase se trouve dans Citadelle, un roman d’Antoine de Saint-Exupéry.

 

 

Prévoir, c’est imaginer que ce qui se passera est le prolongement de ce qui s’est passé jusque-là. Quand on prévoit, on a l’esprit comptable. Les événements qui se produiront semblent avoir une dette envers le passé. Mais finalement, ce que l’on prévoit n’est pas l’avenir, c’est le futur. C’est le prolongement du passé. L’avenir quant à lui ne se trouve pas au bout d’un chemin que l’on prolonge vers demain : il vient à notre rencontre, au contraire. Il advient. Il ne se déduit donc pas de ce qui a été. Il est inédit, nouveau toujours, surprenant, inattendu.

 

Prévoir, c’est rester dans le connu. Mais sommes-nous capables de nous laisser surprendre ? Sommes-nous disponibles à tous les possibles ? Sommes-nous suffisamment ouverts pour que les obstacles que l’on rencontre deviennent pour nous des opportunités d’apprentissage ? Avons-nous la confiance qui le permet ? Le courage nécessaire ? La profondeur qui offre de garder une vue large, et la stabilité qui permet de ne pas être renversé par le premier imprévu ? Rendre l’avenir possible, c’est découvrir ces ressources qui rendent libres de l’accueillir, là où la prévoyance nous installait dans la sécurité confortable de ce que l’on connait.

 

Bien-sûr, rendre l’avenir possible n’implique pas que l’on ne prévoie plus rien. De toute façon nous prévoyons sans cesse bien plus que nécessaire. Nous nous projetons dans toutes sortes de scenarii, des plus favorables aux plus angoissants. Nous espérons et redoutons ce qui va arriver.

 

Rendre l’avenir possible, c’est, lorsqu’un imprévu survient, parvenir à se tenir dans un intervalle, un entre-deux, entre le passé que l’on connait et l’avenir qui nous surprend, au présent. Disponible. Silencieux. Attentif.

 

Guillaume Lemonde

 

Un autre article sur le sujet en suivant ce lien.

 

 

 

Ci-dessous, d’autres articles au sujet de citations d’Antoine de Saint-Exupéry :

BLOG – DERNIERS ARTICLES MIS EN LIGNE